Peut-on se permettre de donner à des organismes caritatifs lorsqu’on a une famille ?

Personne ne niera l’utilité des associations caritatives. Elles accomplissent un travail remarquable. Elles permettent à des centaines de milliers de personnes à travers le monde de retrouver de …

By
988 0
By
988 0

Personne ne niera l’utilité des associations caritatives. Elles accomplissent un travail remarquable. Elles permettent à des centaines de milliers de personnes à travers le monde de retrouver de l’espoir. Quand on réfléchit à leurs actions humanitaires, il est difficile de rester impassible. Mais peut-on se permettre de donner à ces organismes caritatifs lorsqu’on a une famille ? La question mérite d’être posée car s’occuper d’une famille exige des sacrifices sur le plan financier et une grande disponibilité.

Tenir compte du facteur temps

Soutenir des associations caritatives constitue une action noble. Toutefois, une mère de famille doit faire preuve d’équilibre en ne négligeant pas ses obligations familiales. Les membres de sa famille sont les premières personnes dont elle devrait s’occuper. Des enfants en bas âge ont besoin de l’attention constante et vigilante de leur mère. Si cette dernière s’efforce d’être disponible pour ses bambins, elle tissera avec eux des liens étroits. Elle leur procurera un profond sentiment de sécurité. A l’opposé, une mère souvent absente du foyer risque de priver ces jeunes enfants de l’affection dont ils ont tant besoin. Avant donc d’envisager de donner de son temps et de son énergie pour des organismes caritatifs, une mère doit s’assurer que ses absences ne seront pas trop prolongées ou remettre simplement à plus tard une telle décision.

Prendre en compte sa situation financière

En général, les dons reçus par les associations caritatives sont d’ordre financier. Il leur arrive aussi de recevoir de nombreux dons en nature. Une mère de famille peut-elle donner de l’argent ou des cadeaux à ces associations ? Rien ne lui interdit de le faire. Elle doit cependant prendre en compte sa situation financière et donner selon ses possibilités. Comme souligné plus haut, combler les besoins de sa famille doivent être sa priorité. En soutenant financièrement des causes caritatives, une mère montre à ses enfants l’importance de venir en aide aux personnes défavorisées. En grandissant, ceux-ci se montreront à leur tour généreux et attentionnés envers les autres.

In this article

Rejoignez la conversation