La fabrication du parfum : au cœur de la recherche des ingrédients rares

La fabrication d’une fragrance unique passe nécessairement par des matières premières rares qui ne sont pas à la portée de n’importe quel parfumeur. Le parfumeur fait de savants …

By
48 0
By
48 0

La fabrication d’une fragrance unique passe nécessairement par des matières premières rares qui ne sont pas à la portée de n’importe quel parfumeur. Le parfumeur fait de savants mélanges et des formulations inspirantes grâce à ces matières premières si précieuses.

Les matières premières sont naturelles ou issues de la synthèse. Savoir quelle essence est utilisée dans la fabrication d’une fragrance permet de s’imaginer les notes du parfum en question, parfois même de découvrir les notes les plus profondes pour les personnes les plus expérimentées. Le parfum et les ingrédients qui le composent sont donc liés à l’imaginaire et l’histoire que le parfumeur-créateur souhaite raconter.

Comment sont choisies les ingrédients pour la création d’un parfum ?

En réalité, les ingrédients choisis dépendent du créateur lui-même, de ce qu’il souhaite créer et faire transparaitre dans ses fragrances, notamment pour les parfums de niche, puisque les parfums « industriels » répondent surtout à un cahier des charges très précis. Ceci amène à ce que les ingrédients soient le plus souvent choisis en fonction de l’idée de départ du parfumeur, qui va créer ses fragrances en fonction d’une idée précise, puis retoucher minutieusement le résultat plusieurs fois avec d’autres ajouts ou variations afin d’arriver exactement à son idée initiale.

Pour le choix des ingrédients, cela se fait en fonction de critères techniques comme la puissance de l’odeur ou la tenue sur la peau, mais également par des critères hédoniques comme la nature de l’ingrédient (floral, boisé, épicé…) ou sa pureté.

Comment les composants sont prélevés ?

Lorsque les ingrédients sont d’origine naturelle, ils nécessitent -la plupart du temps- d’être cultivés. Certaines grandes maisons possèdent leurs propres champs dans différents endroits du globe. Par conséquent, les parfumeurs passent par des producteurs ou fournisseurs locaux. Lors de ces productions et ces échanges, l’objectif est naturellement de minimiser l’impact environnemental de telles cultures.

Concernant l’extraction des essences des végétaux pour en faire des ingrédients de parfum, plusieurs méthodes existent comme l’enfleurage ou la distillation, et certaines méthodes datent de plusieurs millénaires.

Afin de respecter l’environnement, de limiter les coûts, de nombreux parfumeurs se tournent désormais vers des ingrédients de synthèses.

Le prix des ingrédients est une donnée clef

Naturellement, le prix des matières premières influence le prix des ingrédients de parfum et donc le prix final du produit. Ce prix des matières premières est déterminé en fonction du coût de la culture par le producteur, la difficulté de la récolte, la rareté mais également en fonction du rendement. Ainsi si 1kg de matière peut permettre de créer 1L de parfum, son prix ne sera pas le même que si 1kg permet de créer 10mL. Par conséquent, certains composants comme le lavandin sont peu chers et facilement trouvables, quand d’autres comme l’ambre gris ou le beurre d’iris sont rares et précieux.

Il est également à noter qu’au-delà de critères bien définis, le prix des matières premières peuvent varier en fonction de nombreux aléas, notamment climatiques comme une sécheresse ou une inondation. C’est également pour ne plus être soumis aux aléas climatiques que de nombreux parfumeurs se tournent vers des ingrédients de synthèse.

In this article

Rejoignez la conversation