Faire du sport pendant sa grossesse

Les femmes sportives qui attendent un heureux événements sont souvent confrontées aux nombreuses idées reçues sur le sport durant la grossesse : il favoriserait les fausses-couches, la prématurité, …

By
1086 0
By
1086 0

Les femmes sportives qui attendent un heureux événements sont souvent confrontées aux nombreuses idées reçues sur le sport durant la grossesse : il favoriserait les fausses-couches, la prématurité, les retards de croissance…
Non seulement, ces idées reçues sont complètement fausses, mais au contraire, faire du sport durant sa grossesse est bénéfique pour votre futur enfant et pour vous même.
Il est donc temps d’abattre des fausses idées et de dresser concrètement les possibilités sportives qui s’offre à la femme enceinte durant sa grossesse.

Tout d’abord, la première des règles et la plus essentielle est de consulter son médecin avant la grossesse, lorsque vous la débutez et tout au long de celle-ci. C’est l’unique moyen de mener à bien cette magnifique expérience sans stress et entourée de bons conseils, et non pas des rumeurs que vous entendrez forcément.
Demandez donc à votre gynécologue ou à votre médecin traitant si votre état de santé permet la pratique d’une activité physique (adaptée à la grossesse, cela va sans dire). En effet, la femme enceinte peut parfois avoir une baisse de plaquettes, ou devra être alitée durant la fin de sa grossesse à cause d’un risque de décollement placentaire : votre médecin est seul garant de la possibilité de pratiquer une activité sportive.

Si celui-ci vous donne son aval, il s’offre alors à vous une quantité d’activités physiques adaptées à la grossesse que vous pourrez faire sans risque, et qui seront même bénéfiques pour vous (maintien de l’endurance, de la tonicité musculaire, retour veineux favorisé, etc…).
Pas question dès lors d’entamer un marathon : l’activité physique est bénéfique si elle est faite avec parcimonie. On estime qu’environ 30 minutes de sport doux 3 fois par semaine est le rythme idéal jusqu’à la fin de la grossesse.

Jusqu’au 5ème mois de grossesse, vous pouvez pratiquer de la course à pied et du vélo mais sur une surface plane et toujours en vous ménageant.
Cependant, la natation, la marche et la gym douce demeurent les activités pré-indiquées à la femme enceinte qui veut continuer à pratiquer une activité physique tout au long de sa grossesse.

In this article

Rejoignez la conversation