La méthode Montessori – Apprendre autrement avec la pédagogie Montessori

La pédagogie Montessori repose sur l’idée d’une éducation ouverte. Le concept peut paraître complexe mais bien au contraire, il se base simplement sur le développement de l’enfant à …

By
700 0
By
700 0

La pédagogie Montessori repose sur l’idée d’une éducation ouverte. Le concept peut paraître complexe mais bien au contraire, il se base simplement sur le développement de l’enfant à son rythme, que cela soit au niveau sensoriel, moteur, cognitif, moral social ou encore affectif.

Une méthode éducative selon le rythme de l’enfant

La méthode Montessori est assez facilement applicable, que cela soit à l’école à la maison. Il nécessite cependant patience, disponibilité et un bon sens de l’observation de la part des éducateurs et des parents. De même, des activités et du matériel adéquate à chaque étape du développement de l’enfant sont indispensables pour une bonne application.
En effet, certains peuvent penser qu’il s’agit d’une approche à aborder uniquement auprès des nourrissons ou très jeunes enfants. Cela est erroné puisqu’il est possible de se baser sur cette pédagogie dès 6 mois jusqu’à 18 ans. C’est pour cela que de nombreuses écoles Montessori voient le jour et accompagnent les enfants une grande partie de leur scolarité. L’objectif étant avant tout l’épanouissement de l’enfant, le rendre autonome, tout en développant ses sens et le rapprocher de la nature.

Mais quelle est l’origine de cette pédagogie ?

Cette pédagogie a été développée par Maria Montessori, première femme médecin d’Italie. Dévouée pour la cause des enfants, elle prônait la liberté des enfants de choisir leur activité, d’apprendre par eux-mêmes et donc d’avancer à leur rythme. L’une des valeurs fondamentales de la méthode Montessori est donc la liberté de l’enfant – mais dans le respect des autres.
Depuis le développement de cette méthode, plus de 20 000 écoles à travers le monde ont vu le jour, dont plus de 200 en France. Alors pourquoi ne pas adopter cette méthode en vogue ?

In this article

Rejoignez la conversation